Trouble affectif d’évitement alimentaire : que faire ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Votre enfant ne veut plus manger certains aliments ? Il perd du poids et vous ne comprenez pas pourquoi ? Pas de panique, bien que cela soit certainement un trouble alimentaire, il ne faut pas prendre peur. Prêt à en savoir plus ?

Trouble affectif d’évitement alimentaire : que faire ?

Qu’est-ce qu’un trouble affectif d’évitement alimentaire ?

Le trouble d’évitement est un trouble alimentaire qui survient essentiellement pendant l’enfance. En effet, ce dernier n’aura pas envie de manger certains aliments et si les parents ne le force pas un petit peu, il pourra vivre sans consommer certains légumes, par exemple.

Mais il s’agit d’un trouble alimentaire plutôt dangereux. Pourquoi ? Tout simplement parce que cela peut provoquer des carences nutritionnelles, ce qui n’est pas bon pour la croissance de l’enfant.

Notons également que cela peut empêcher votre enfant de participer de manière normale aux activités sociales qui l’entourent.

En d’autres termes, lorsqu’une personne est sujette à un trouble alimentaire d’évitement, il faut vraiment agir rapidement que ce soit pour sa santé ou pour son bien-être.

Quels sont les symptômes de cette maladie ?

Les signes comportementaux et les symptômes sont divers et variés pour ce trouble alimentaire. Néanmoins, pour que vous en sachiez un peu plus, nous avons décidé de vous en parler plus en détail :

  • La personne ou l’enfant peut décider de ne plus consommer certains produits de manière soudaine sans que l’entourage ne s’y attende.
  • L’enfant peut également avoir peur de s’étouffer ou vomir avec certains aliments, de manière générale.
  • Il est également possible d’observer une perte d’appétit, sans qu’il y ait vraiment de raisons valables.
  • L’enfant peut aussi décider de manger très lentement, ce qui a le don d’énerver les parents, et ce, même si ces derniers sont patients.
  • Il peut également être difficile de manger avec son enfant, en famille ou entre amis.
  • Néanmoins, il existe également quelques troubles physiques qui peuvent se voir, par exemple : L’enfant peut arrêter de grossir, ce qui n’est pas forcément bon lorsque ce dernier est en pleine croissance.
  • Mais cela peut également s’apparenter à une perte de poids, ce qui est plutôt inquiétant, en général.
  • Un arrêt ou un retard de croissance peuvent également se voir si l’enfant arrête de se nourrir comme il le devrait.

Que faire pour soigner ce trouble alimentaire ?

La seule e tunique façon de traiter ce type de troubles alimentaire est tout simplement de faire faire une thérapie cognitif-comportementale à votre enfant. En effet, le médecin pourra comprendre d’où vient le problème.

Notons également qu’il pourra essayer de régler la problématique avec l’enfant. Mais il n’est pas conseillé de lui faire prendre des médicaments, de manière générale.

En conclusion, si votre enfant ne souhaite plus manger certains aliments, il faut prendre rendez-vous avec un professionnel.

En effet, il a peut-être un trouble alimentaire et il faut savoir détecter ce dernier. Néanmoins, pas d’inquiétude, si vous réagissez rapidement, la solution devrait également être rapidement trouvé.


Lisez aussi:

Qu’est-ce que l’hyperphagie compulsive ?

Témoignage hyperphagie boulimique (c’est enfin fini)