Hyperphagie nocturne : est-ce que l’hypnose est efficace ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Dans cet article, vous allez découvrir dans quelle mesure l’hypnose s’avère efficace contre l’hyperphagie nocturne. Ce trouble du comportement alimentaire se manifeste par une envie irrépressible de se lever la nuit pour manger.

L’hyperphagie nocturne perturbe donc le repos et elle déséquilibre aussi l’alimentation. L’hypnose se penche sur ce mal-être.

Hyperphagie nocturne : est-ce que l'hypnose est efficace ?

Hyperphagie nocturne, la solution de l’hypnose

L’hyperphagie nocturne est également appelée boulimie nocturne. Elle se caractérise en effet par des réveils durant la nuit pour manger, en grosse quantité. Le phénomène est récurrent.

L’hyperphagie nocturne peut être liée à un dérèglement du métabolisme, mais elle trouve aussi ses origines dans le psychisme, suite à un choc émotionnel, comme une dépression, un traumatisme, du stress… Elle est alors l’expression d’un mal-être profond.

Quelqu’en soit la cause, les symptômes de l’hyperphagie sont très perturbants et peuvent engendrer des conséquences à ne pas prendre à la légère : fatigue, irritabilité, diabète, cholestérol, maladies cardiovasculaires…

Les bénéfices de l’hypnose contre les impulsions et actes incontrôlés ont été établi. L’hyperphagie nocturne répond à cette caractéristique, l’hypnose peut donc aider à lutter contre ses symptômes.

Elle plonge le patient dans un état de conscience modifié, entre veille et sommeil. Le cerveau, et plus précisément l’inconscient, est alors réceptif à des suggestions.

L’hypnose cherche à travailler sur les émotions et à rééquilibrer le rapport à la nourriture pour que la survenance des crises d’hyperphagie disparaissent peu à peu.

Toutefois, certaines personnes ne sont pas réceptives à cette pratique.

L’alternative pour les boulimiques nocturnes non-réceptifs à l’hypnose

Pour mener à l’état de conscience modifiée, l’hypnose s’appuie sur des techniques respiratoires.

Des exercices de respiration peuvent être pratiqués pour vaincre l’hyperphagie nocturne sans pour autant aller jusqu’à l’hypnose. La respiration est en effet une solution à elle-seule contre cette pathologie.

Le besoin inconscient de combler un vide, de trouver du réconfort et du plaisir dans la nourriture, de lutter contre une frustration, le mal-être ressenti par les hyperphages nocturnes influe sur la respiration, qui perd son rythme naturel optimal.

Cela entraine des maux à l’organisme, en raison du blocage du diaphragme. Un cercle vicieux se créé, dans lequel le mal-être s’ancre de plus en plus.

Il est possible de casser ce cercle vicieux. Avec le concours d’un coach en respiration, il est possible de normaliser son souffle, aussi déréglé soit-il. Ce professionnel délivre des techniques respiratoires qui débloque le diaphragme.

Le mouvement insufflé aux poumons redevient régulier, massant le corps de l’intérieur. Ce massage aide l’organisme à se détendre. Les flux d’air et d’énergie circulent à nouveau correctement, ce qui permet de retrouver la force et la vitalité pour vaincre l’hyperphagie nocturne.

Le procédé est naturel. Il s’agit d’exercices respiratoires accessibles à tous, qui se font en pleine conscience. Les exercices délivrés par le coach en respiration tiennent compte de l’objectif fixé.

Ils peuvent être pratiqués seul, après une crise de manière curative ou avant une crise en prévention. Les techniques de respiration constituent à ce titre une solution efficace contre l’hyperphagie nocturne.


Lisez aussi:

Hyperphagie hédonique : trop manger par gourmandise

Je mange sans arrêt et sans faim : que faire ?