Comment sortir de la boulimie avec la sophrologie?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Dans cet article, vous allez découvrir comment guérir et sortir de la boulimie avec la sophrologie.

La boulimie est un trouble du comportement alimentaire qui se manifeste par la consommation de grandes quantités de nourriture en peu de temps, suivie d’un acte de compensation (vomissement, prise de laxatifs…).

Ce trouble alimentaire a des conséquences graves sur la santé et doit être traité au plus vite. La sophrologie est une solution pour sortir de la boulimie.

Comment guérir et sortir de la boulimie avec la sophrologie ?

Guérir sa boulimie par la sophrologie

La boulimie est un trouble du comportement alimentaire qui témoigne d’un mal-être profond. Celui-ci rejaillit sur le corps, dont la perception devient faussée, irréelle. Le boulimique n’est plus en phase avec ses sensations, il n’est plus à l’écoute de son corps, perturbé par sa faible estime de soi.

La sophrologie est une solution pour retrouver la perception réelle de son corps. Elle demande d’orienter ses pensées vers un seul facteur : les sensations physiques ressenties dans son corps.

Cette concentration vers un objectif déterminé permet de couper court aux ruminations négatives qui complaisent dans le mal-être.

La sophrologie amène à une phase de pleine conscience. C’est l’instant présent qui est vécu, laissant le passé derrière et sans projection dans ce que pourrait être le futur. Cela repose sur un état de relaxation extrême.

La sophrologie constitue donc un moyen de se reprendre pied dans le réel et de pouvoir retrouver de la clairvoyance, de la bienveillance envers son corps en particulier et son être en général.

S’en sortir avec l’hyperphagie grâce à la sophrologie : l’importance de la respiration

Pour mener à cet état de relaxation, la sophrologie s’appuie sur la respiration. Elle est un élément clé dans le bien-être. À ce titre, elle s’avère utile contre la boulimie.

Bien respirer permet en effet de garder un diaphragme libre, souple et détendu. Le rythme normalisé de la respiration masse le corps de l’intérieur, permettant de lutter contre l’excès de stress et apportant une sensation de bien-être.

Les organes, les cellules, les muscles, l’organisme dans son intégralité est correctement oxygéné et trouve les ressources nécessaires à son bon fonctionnement.

Cependant, face au choc émotionnel, au stress, à l’angoisse, aux excès liés à la boulimie, le rythme respiratoire s’est déréglé et le diaphragme s’est bloqué. Le doux massage interne n’est plus ressenti, les maux surviennent, le mal-être s’aggrave.

C’est pourquoi il est indispensable de se concentrer sur sa respiration pour en réguler le rythme.

Car il est possible de normaliser un souffle déréglé. La sophrologie le fait durant la séance.

Il est aussi possible de faire appel à un coach en respiration pour libérer son diaphragme et retrouver un souffle normalisé en toutes circonstances. Il délivre ses conseils ainsi que des exercices adaptés.

Simples et rapides, ceux-ci peuvent être pratiqués dès que le besoin s’en fait sentir, même en état de parfait éveil, en prévention ou de manière curative face aux crises de boulimie.


Lisez aussi:

Comment arrêter de se goinfrer ?

Comment gérer et contrôler l’hyperphagie avec la respiration ?